Ricinus communis

Ricinus1         Ricinus2         Ricinus2a         Ricinus2b         Ricinus2c

Ricinus3         Ricinus4

Ricin
  
TT
Euphorbiaceae


Taille : 0,5 à 2 m

                                      Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin      Juil      Août    Sep     Oct      Nov     Déc
Floraison :             ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■
Fructification :    ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■  ■■■■

Description : herbacée à tige dressée rougeâtre, grandes feuilles palmées à 5-11 lobes, plus ou moins pourpres, fleurs en pannicule dense, capsule épineuse contenant 3-4 graines aplaties au tégument brillant marbré de brun-rouge
Biotope et habitat : jardins, parcs, parterres urbains, rarement subspontané

Principes toxiques : ricine
Toxicité : tégument et albumen de la graine essentiellement, 3-5 graines peuvent être mortelles pour un enfant, 10-12 pour un adulte
Symptômes cliniques : propriétés cytotoxiques entrainant nausées, coliques, vomissements, céphalées, vertiges, atteinte du système nerveux, lésions hépatorénales, tétanie, hypotension et collapsus pouvant être fatal

Statut :
cultivé pour l'ornementation
Remarques :
  • les graines ont autrefois été utilisées en travaux pratiques de Sciences Naturelles dans les établissements scolaires !
  • les graines et les replants sont en vente libre sans aucune mention de la toxicité de la plante
  • Ricinus communis est encore couramment employé comme plante ornementale dans les parterres de ville et de village
  • la ricine est détruite par la chaleur, d'où l'emploi ancien de l'huile de ricin comme laxatif
  • activité cytotoxique potentiellement utilisable en chimiothérapie anticancéreuse
  • tout comme Ricinus, les plantes du genre Acalypha Ricinelle sont toxiques

Accueil

© Paul Montagne