Polygonatum multiflorum     Sceau de Salomon commun    T

Polygonatum0    Polygonatum1      Polygonatum1a       Polygonatum2 

Polygonatum odoratum   Sceau de Salomon odorant    T

Polygonatum3        Polygonatum3a        Polygonatum3b        Polygonatum4          Polygonatum4a

Polygonatum verticillatum     Sceau de Salomon à feuilles verticillées    T

Polygonatum5       Polygonatum5a       Polygonatum5b       Polygonatum5c

Polygonatum5d     Polygonatum5e     Polygonatum6      Polygonatum6a

Convallariaceae

Taille : 30 à 80 cm (Polygonatum multiflorum et P. verticillatum), 15 à 40 cm (P. odoratum)

Floraison :               Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin     Juil     Août     Sep     Oct     Nov     Déc  
Fructification :        Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin     Juil     Août     Sep     Oct     Nov     Déc

Description : herbacées vivaces, tige cylindrique (P. multiflorum) ou anguleuse (P. odoratum), feuilles ovales alternes (P. multiflorum et P. odoratum) ou verticillées par 3-8 (P. verticillatum), fleurs blanches pendantes groupées par 1-2 (P. odoratum), 3-5 (P. multiflorum) ou en verticilles (P. verticillatum),  baies vertes puis bleu noirâtre (P. multiflorum et P. odoratum) ou rouge violacé (P. verticillatum)
Biotope et habitat : forêts à humus doux et lisières pour P. multiflorum, forêts et lisières thermophiles sur sols calcaires pour P. odoratum, forêts humides de montagne sur sols acides essentiellement pour P. verticillatum

Principes toxiques : saponosides, oxalate de calcium
Toxicité : plantes dangereuses dans leur ensemble, rhizome et baies semblent plus particulièrement incriminés
Symptômes cliniques : gastroentérite sévère avec vomissements et diarrhées, brachycardie, arythmie

Statut :
présents dans les quatre départements lorrains, sauf P. verticillatum uniquement dans les Vosges

Remarques :

  • les Polygonatum auraient été utilisés autrefois en usage externe contre les rhumatismes et interne, comme vomitif
  • Polygonatum humile Sceau de Salomon nain, originaire du nord de la Chine et parfois cultivé comme plante ornementale, est aussi toxique que les espèces indigènes
  • Streptopus amplexifolius Streptope à feuilles embrassantes, est une espèce rare des bois frais des Vosges. Ses feuilles sont embrassantes, ses fleurs, à 6 tépales blanc jaunâtre, pendent à l'extrémité de longs pédicelles situés sous les feuilles et coudés, d'abord horizontaaux puis verticaux, ses baies sont rouges à maturité
Polygonatum humile

Polygonatum7        Polygonatum8

Streptopus amplexifolius

Streptopus1   Streptopus2   Streptopus3   Streptopus4   Streptopus5

Streptopus6       Streptopus7


Accueil

© Paul Montagne