Quercus petraea     Chêne sessile, Chêne rouvre

Quercus1           Quercus2           Quercus3           Quercus4

Quercus4a          Quercus4b

Quercus petraea f. tortuosa     Chêne sessile tortillard

Ptortuosa1           Ptortuosa2           Ptortuosa3

Quercus x calvescens (Q. petraea x pubescens)
Hybride Chêne sessile x Chêne pubescent


Quercus5      Quercus6      Quercus7       Quercus7a

Quercus8

Fagaceae


Taille : 20 à 40 m pour Q. petraea, 10 à 30 m pour Q. x calvescens

Floraison :     Jan     Fév    Mars      Avr     Mai     Juin      Juil      Août    Sep     Oct      Nov     Déc

Autécologie : 
Biotope, habitat : isolé et lisières chaudes de pelouse, coteaux secs, accrus, forêts...

Description : arbres caducifoliés, monoïques, de grande longévité, feuilles alternes lobées, glands plus ou moins ovoïdes à la base recouverte d'une cupule
  • Q. petraea : écorce fissurée longitudinalement, feuilles pétiolées à 7-12 lobes arrondis et sinus peu profonds, fleurs mâles en chatons pendants à la base des pousses de l'année, minuscules fleurs femelles à l'aisselle des feuilles de l'année, glands sessiles
  • Q. x calvescens : caractères intermédiaires entre Q. petraea et Q. pubescens : écorce crevassée en carrés, pubescence essentiellement sur les nervures de la face inférieure des feuilles, glands agglomérés souvent avortés 
  • Q. pubescens : écorce profondément crevassée en carrés, feuilles glabres au dessus et pubescentes en dessous, glands agglomérés à très court pédoncule, présence actuelle douteuse dans le Toulois
Statut : commun pour Q. petraea, assez rare pour Q. x calvescens

Remarques :
parmi les autres Quercus :
  • Quercus robur (Chêne pédonculé) est une espèce héliophile et mésohygrophile commune dans les forêts fraiches collinéennes 
  • Quercus pubescens (Chêne pubescent), thermophile, héliophile, xérophile, dont la présence actuelle dans le Toulois est douteuse, principal chêne truffier du Périgord
  • Quercus pyrenaica (Chêne tauzin), thermophile, héliophile, xéroacidiphile, feuilles pubescentes sur leurs 2 faces, chênaies atlantiques
  • Quercus ilex (Chêne vert, Yeuse), thermophile, héliophile, xérophile, feuilles persistantes, chênaies méditerranéennes 
  • Quercus palustris (Chêne des marais), héliophile, mésohygrophile, feuilles aux sinus très profonds, rouges à l'automne, introduit des USA au XVIIIème siècle
  • Quercus suber (Chêne liège), dont l'écorce très épaisse sert à la confection des bouchons de liège
  • Quercus cerris (Chêne chevelu), à la cupule hérissée d'écailles allongées et plus ou moins recourbées
Quercus robur

Quercus9       Quercus10       Quercus11      Quercus12

                   Quercus pubescens                                          Q. pyrenaica

Quercus13 Quercus13a                                                 Quercus14

Quercus ilex

Quercus14a     Quercus14b     Quercus15     Quercus15a1     Cuercus15a2 

Quercus15a

Quercus palustris                                                       Quercus suber                   

 Quercus16     Quercus17                            Quercus18     Quercus19     Quercus20
                        Photo regard perché

Quercus cerris

Quercus21


Accueil

© Paul Montagne