Viola odorata  Violette odorante

Viola1              Viola1a              Viola1b

 Viola2        Viola2a        Viola3        Viola4

Viola4a

Viola arvensis    Pensée des champs

Viola5         Viola6         Viola6a         Viola6b         Viola6b1

Viola6b2       Viola6c       Viola6d

           Viola tricolor                                Viola saxatilis
               Pensée sauvage                                           Pensée subalpine

Viola7  Viola8                                                            Viola8a
  
Violaceae

Taille : 5 à 15 cm pour Viola odorata, 5 à 40 cm pour Viola arvensis et V. tricolor

Floraison :             Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin      Juil      Août    Sep     Oct      Nov     Déc    Viola odorata
Floraison :   
         Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin     Juil     Août    Sep    Oct      Nov     Déc    Viola arvensis et V. tricolor

Description : herbacées à feuilles alternes, fleur à symétrie bilatérale, calice à 5 sépales libres, corolle à 5 pétales libres, l'inférieur prolongé par un éperon nectarifère, capsule renfermant plusieurs graines
  • Viola odorata : plante sans tige émettant des stolons radicants, feuilles en rosette, cordiformes et crénelées, fleur isolée violette à pédoncule issu de la souche, éperon épais droit ; fleur blanche pour V. odorata f. albiflora, à ne pas confondre avec Viola alba, rare et protégée en lorraine, dont les stolons ne sont pas radicants
  • Viola arvensis : plante à tige, feuilles cordiformes, stipules digitées à lobe médian foliacé ovale-lancéolé, pétales latéraux et supérieurs blancs plus ou moins tachés de violet, pétale inférieur taché de jaune
  • Viola tricolor : plante à tige, feuilles ovales allongées dentées, fleur solitaire mêlant blanc, violet et jaune
Biotope et habitat :
  • Viola odorata : haies, buissons, taillis, sites rudéralisés, cultivée dans les jardins
  • Viola arvensis : champs, cultures, friches, ballast de voie ferrée
  • Viola tricolor : moissons, friches, bords de chemin, cultivée dans les jardins
Principes actifs :  mucilages, tanins, flavonoïdes, anthocyanosides, saponosides, acide salicylique, acide ascorbique
Parties employées et préparation :
fleur ou plante entière fleurie (V. tricolor) en infusion
Propriétés : béchique, émollient, antispasmodique (V. arvensis), dépuratif et purgatif (V. tricolor)
Indications :
  • Viola odorata : affections dermatologiques (usage externe), toux bénignes occasionnelles (voie orale)
  • Viola arvensis : acné modéré (usage interne et externe), colites spasmodiques et toux bénignes occasionnelles (voie orale)
  • Viola tricolor : états séborrhéiques de la peau (usage interne et externe), toux bénignes occasionnelles (voie orale)
Statut : Viola odorata et V. arvensis sont communes dans les quatre départements lorrains, V. tricolor est plus rare

Remarques :
  • les parties souterraines de Viola odorata ont également été employées comme vomitif
  • d'autres Viola sont décrites dans la flore des forêts et vallons du Toulois
  • Viola saxatilis  Pensée subalpine,  autrefois considérée comme une sous-espèce de Viola tricolor (susp. saxatilis), est présente sur les Hautes-chaumes des Vosges
  • Viola x wittrockiana  Pensée cultivée  appartient au genre Viola
  • Viola lutea subsp. lutea Pensée des Vosges, Pensée jaune est une espèce acidiphile assez commune sur les chaumes des Hautes-Vosges, à fleur jaune ou violette au coeur jaune
  • Viola cornuta Pensée cornue est présente essentiellement dans les pâturages des Pyrénées
  • Viola stojanovii  Violette de Stojanov  est originaire de Bulgarie
Viola lutea subsp. lutea

Viola9a        Viola9b        Viola9c        Viola9d        Viola10        Viola10a

Viola10b        Viola10c        Viola10d       Viola10e

                                    Viola cornuta                                                        Viola x wittrockiana

Viola11      Viola12       Viola13                                                    Viola9

Viola stojanovii

Viola14        Viola15

Accueil


© Paul Montagne