Chamaemelum nobile    Anthemis nobilis

                          
Chamaemelum1           Chamaemelum2           Chamaemelum3           Chamaemelum4

Camomille romaine, Camomille noble

Asteraceae


Taille : 15 à 30 cm
       
Floraison :            Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin      Juil     Août    Sep     Oct      Nov     Déc
Fructification :    
Jan     Fév     Mars     Avr     Mai     Juin      Juil      Août    Sep     Oct      Nov     Déc

Description : herbacée à feuilles tripennatiséquées à lobes très étroits et courts, capitules solitaires terminaux à fleurs ligulées blanches et à fleurs tubulées centrales jaunes, réceptacle conique plein s'allongeant à maturité
Biotope et habitat : principalement sur sols sablonneux, moissons, pelouses

Principes actifs : lactones, flavonoïdes, esters, polyphénols
Parties employées et préparation : capitule floral en infusion
Propriétés : Stomachique, antispasmodique, sédatif, fébrifuge, emménagogue, vermifuge, cholagogue
Indications :
  • voie orale : troubles digestifs, colites spasmodiques
  • usage externe : affections dermatologiques
Statut : cultivée et plus ou moins subspontanée dans les quatre département lorrains

Remarques :

  • la variété cultivée à usage médicinal est souvent un cultivar dit "à fleurs doubles" comme Anthemis nobilis 'Flora pleno'
  • Anthemis nobilis ne doit pas être confondue avec Matricaria recutita  Matricaire camomille, Petite camomille
  • Anthemis tinctoria (Cota tinctoria) Anthémis des teinturiers (Cota des teinturiers) est une espèce pionnière (terrils, ballast, bords de route) à fleurs tubulées et ligulées jaune d'or, parfois cultivée pour l'ornementation, subspontanée et assez rare en Lorraine
  • Anthemis arvensis Anthémis des champs, Fausse camomille est assez commune en Lorraine dans les moissons, les friches et au bord des chemins
  • Anthemis cotula Anthémis fétide, Camomille puante est beaucoup plus rare et plus acidiphile que la précédente
  • Anthemis cretica Anthémis de Crête se rencontre dans le Sud-est de la France
  • Santolina chamaecyparissus  Santoline petit-cyprès, Camomille de Mahon, Aurone femelle est un sous-arbrisseau velu blanchâtre, cultivé comme plante ornementale et parfois subspontané sur les coteaux arides de la région méditerranéenne
  • Santolina virens  Santoline verte est une espèce des rocailles méditerranéennes, cultivée et parfois subspontanée
Anthemis nobilis 'Flora pleno'

Anthemis7        Anthemis8        Anthemis9

Anthemis tinctoria


Anthemis3a0      Anthemis3a       Anthemis3a1      Anthemis3b

Anthemis3c             Anthemis3c1            Anthemis3c2

Anthemis arvensis                                                    Anthemis cotula           

Anthemis3d   Anthemis3e                   Anthemis3f   Anthemis3g

Anthemis cretica

Anthemis4        Anthemis5        Anthemis6

Santolina chamaecyparissus

Santolina1        Santolina2        Santolina2a        Santolina3        Santolina4

Santolina virens

Santolina5        Santolina6        Santolina7

Accueil

© Paul Montagne